Et blanche aussi

création 2007

 Cette princesse renfermait toutes les qualités possibles : féminine et volontaire et poétique et intelligente, et on peut essayer avec tous les mots du dictionnaire tout marche…

et fatale aussi.

 

Texte (Editions Lansman) : Aurélie Namur

Dramaturgie et mise en scène: Félicie Artaud

Interprétation : Aurélie Namur, Félicie Artaud

Création sonore : Antoine Blanquart

Création lumière : Dimitri Joukovski

Création costume : Geneviève Joris, Claire Farah

 

Production

Cie LES NUITS CLAIRES et Cie AGNELLO

 

Une coproduction de la Scène Conventionnée en Languedoc Roussillon (Théâtre de Villeneuve les Maguelone). Créé avec l’aide du ministère de la Communauté Française de Belgique (service du Théâtre). Avec les soutiens de l’ONDA, du Jeune théâtre National (Paris), du Théâtre de la Galafronie, de la Mairie de Paris (jeune talent 2007 spectacle vivant). Avec le concours du département de l’Hérault.

 

Ce spectacle a reçu le soutien de Réseau en scène, Languedoc Roussillon.

photos :  Michel Boermans

Métaphore de l'adolescence comme de toute autre période de mue, « Et blanche aussi » est un conte  à mi-chemin entre Nô, acrobatie et confession, entre ordre et chaos.

«Et blanche aussi est un vrai choc, presque une révélation : formellement d'abord, grâce à la nudité du décor et surtout la manière dont le corps de la comédienne se module au fil du récit, passant non sans humour, d'une fluidité de maîtrise yogi à une transe extatique. A ces choix esthétiques s'ajoute un texte dense, à l'image de l'ensemble du spectacle : essentiel en somme.»

Orianne Charpentier Revue Scène

 

  • En lire plus

    «Au centre du plateau, Aurélie Namur, princesse intense, candide, athlétique, virevolte sous les mots de sa comparse Félicie Artaud . Le "jeune public" rit, rêve, capte tout et s'enchante. Quant à nous les adultes, nous sortons de ce spectacle avec l'envie de faire comme Blanche : marcher sur la tête, briser les murs invisibles et jeter des mots à tous les vents.»

    Fabrice Lerouge  Le magazine info

     

    «Il est rare qu'une parole féminine sur l'adolescence soit portée au théâtre. Félicie Artaud  et Aurélie Namur se livrent à un jeu de passes particulèrement réjouissant, l'une commentant, avec des trésors d'ironie, l'autre, muette, lui répondant de tout son corps. Il faut saluer l'extraordinaire vocabulaire gestuel déployé ici, auquel le public adhère sans la moindre difficulté.»

    Spectacle découvert au festival Momix 2010

    François Fogel pour Théâtre-enfants.com Février 2010

     

    «Aurélie Namur à l'écriture et au jeu incarne une princesse à la fois hiératique et humaine en kimono, fardée de blanc. Félicie Artaud à la mise en scène aussi dépouillée qu'efficace assure présence et voix à la conteuse. Belle complémentarité entre lumière et obscurité (éclairages simples et subtiles de Dimitri Joukovsky) entre parole et silence (le décor sonore d'Antoine Blanquart voyage de la lointaine Asie jusqu'au murmure au cri). Un théâtre hautement physique et poétique.»

    Marie Baudet La libre Belgique 11 Janvier 2008 www.lalibre.be

     

    «Les deux actrices, qui se sont trouvées lors d’une formation avec Pippo Delbono, redonnent au corps toute sa puissance évocatrice. Dans un mélange d’acrobatie, de danse et de gestuelle, qui évoquent l’univers du Nô japonais, elles nous emmènent dans un univers onirique. Un spectacle pour toutes les âmes sensibles…»

    Julie LEMAIRE (Bruxelles) pour Rue du Théâtre www.ruedutheatre.eu

  •                                                                                                         X

^ haut