Un spectacle en coproduction avec la compagnie Agnello Crotche, le domaine d’O - domaine départemental d’art et de culture (Hérault, Montpellier) – accueil en résidence, le Théâtre Océan Nord (Bruxelles) et la communauté de communes du Lodévois et Larzac - avec accueil en résidence.

Avec les soutiens du Ministère de la communauté française de Belgique (Service du Théâtre), du Jeune Théâtre National (Paris), de la mairie de Villeneuve-lès-Maguelone, de la DRAC Languedoc-Roussillon, de la région Languedoc-Roussillon et de l’ADAMI et du théâtre de Villeneuve-les-Maguelone, Scène Conventionnée en Languedoc-Roussillon, pour son accueil en résidence (Juillet 2008)

"On se suivra de près est un véritable travail d’orfèvre, un vrai petit bijou, un splendide poème surréaliste sur la Mort et le sens que nous lui donnons. Un seul conseil donc, laissez vous porter par les propos amusants, les silences chargés de symboles, les images poétiques, la gestuelle aérienne et si lourde de signification et l’interprétation sans failles des cinq comédiens. Soyez happés par la valse des interrogations qu’on n’ose jamais ouvertement poser et qui pourtant méritent qu’on en prenne conscience à défaut de s’y attarder ou d’y répondre."
                                                             Marie Hublet, Critique Bruxelles – Belgique – Novembre 2011

Une fois de plus, la compagnie Les Nuits claires sort des sentiers battus, abordant avec délicatesse un thème peu agréable : la mort. Le réalisme le plus cru (comment fait-on pour rendre présentable un mort ?), le surréalisme le plus envoûtant (ah ces belles scènes entre le thanatopracteur et sa morte), le parti pris visuel et le jeu impeccable des acteurs font de cette pièce un moment fort, plein de grâce et (même) d’espoir.

                                                              Muriel Picard, Midi Libre –  Décembre 2011



Une création qui marque l'affirmation d'une collaboration unique tant par le choix que

par le traitement des thèmes proposés. Dans une époque et une société où les faits de profanation de "dernières demeures" de défunts deviennent courants, parler de rituels significatifs, du respect dû aux morts, et qui plus est, à une morte anonyme est une démarche peu banale. Le spectacle tient la gageure de "parler gaillardement de la camarde" (comme aurait dit Brassens), le parti, le pari, d'évoquer des funérailles sans pathos ni mièvrerie mais plutôt dans la solidarité et la sérénité.

                                                               Suzane VANINA, Rue du théâtre –  Bruxelles Novembre 2011


« J’ai vraiment été impressionné par la danse de la danseuse qui confère sans mots une étrangeté et un “autre coté du miroir” à cette morte. Les autres acteurs sont au diapason de ce borderline entre le pays des vivants et celui des morts. La pièce s’avère un beau moment de délicatesse, un moment doux comme un parfum un peu oublié. »

                                                                Jean-Marc Douillard, L'actualité de la danse à Montpellier–  Décembre 2011


L’histoire d’amour entre Félicie Artaud et Aurélie Namur continue. Dans ce quatrième spectacle (…) les répliques font souvent mouche (« Vous vous sentez donc plus Arménien depuis le génocide ? », « C’est quoi, une communauté ? Des gens qui vivent ensemble ») et les chorégraphies d’une grande beauté. Le public, pris à témoin, passe du rire à l’interrogation grave. Si je meurs, qui sera là ? Qui pleurera ? Qui sera présent pour être « témoin de ma vie » comme le demande un des personnages ? C’est sur cette promesse implicite que repose la pièce : celle de se comporter en frères et de prendre soin les uns des autres, vivants et morts.

                                                                Cindya Izzarelli, Le Net à Bruxelles –  Novembre 2011

La PresseOn_se_suivra_de_pres_files/Revue%20de%20presse_OSSDP.pdfOn_se_suivra_de_pres_files/Revue%20de%20presse_OSSDP_1.pdfshapeimage_1_link_0

photo : M.Boermans

Et blanche aussiEt_blanche_aussi.html
On se suivra de près
Le voyage égaréLe_voyage_egare.html
Mon GéantMon_Geant..html
Dribble !Dribble_%21.html
Formes courtes / performancesFormes_Courtes_Performances.html
Isabelle 100 visagesIsabelle_100_visages.html
Souliers RougesSouliers_Rouges.html
VidéoVideo_OSSdP.html
DossierOn_se_suivra_de_pres_files/Dossier_OSSDP_2015.pdf